Augmentation mammaire : à partir de quel âge ?

Beauty-CosmeticsBeauté FemmeAugmentation mammaire : à partir de quel âge ?

L’augmentation mammaire, intervention séduisante et de plus en plus populaire, attire des femmes de tous horizons, de toutes nationalités et de tous âges. Symbole de féminité pour beaucoup de femmes, gage de confiance en soi pour beaucoup d’entre elles, l’implant mammaire reçoit constamment des éloges de la part des clientes. Les femmes peuvent se demander quel est l’âge optimal pour subir une augmentation des seins ? Voici notre réponse…

Qu’est-ce qu’une augmentation mammaire ?

L’augmentation mammaire est une intervention chirurgicale visant à augmenter la taille des seins d’une femme. Elle est généralement pratiquée pour améliorer l’esthétique ou à des fins de reconstruction. La reconstruction est effectuée après qu’une femme a subi une opération appelée mastectomie (à la suite d’un cancer, par exemple) ou les implants mammaires sont réalisés pour améliorer l’aspect des seins. Le désir d’une femme d’être plus séduisante et visible l’incite à se rendre dans une clinique d’augmentation mammaire à découvrir ici.

L’âge idéal

Il n’y a pas d' »âge idéal » pour se faire poser un implant mammaire. Au contraire, divers facteurs déterminent la décision d’une femme quant à son désir de subir une augmentation mammaire. L’un des éléments les plus significatifs qui déterminent la décision est la maturité émotionnelle et mentale. Contrairement à l’âge, qui peut être mesuré, la maturité ne s’évalue pas. Avant de décider de procéder à une implantation mammaire, le chirurgien esthétique doit s’assurer que la patiente a longuement et profondément réfléchi à sa décision et qu’il s’agit de sa décision de ne pas plaire aux autres. Lorsqu’il évalue la maturité de sa patiente, le chirurgien peut lui déconseiller l’intervention, quel que soit son âge.

A lire:  Intégrez l'argile dans votre routine beauté
A lire:  Epilateur lumière pulsée Comparatif des meilleurs de l’année

Les femmes âgées de 30 à 54 ans sont les plus susceptibles de recevoir des implants pour leurs seins. En réalité, elles ont ou n’ont pas eu d’enfants, ou ont eu des enfants, mais ont cessé d’allaiter. En outre, les femmes qui appartiennent à ce groupe ont tendance à être plus stables sur le plan émotionnel que les femmes plus jeunes et présentent moins de troubles physiques.